Didier Défago, Morginois olympique

1,84 m pour 89 kg, un beau bébé taillé pour la glisse! Didier Défago a grandi à Morgins, où tout naturellement, des spatules lui ont poussé au bout des pieds! Tant et si bien qu'il a décroché en 2010 un titre olympique de descente à Whistler...

Dès le lendemain, sa station d'origine lui rend un hommage grandeur nature et inaugure la piste "Didier Défago", depuis le sommet de la Pointe de l'Au, une magnifique rouge qui redescend jusqu'à Morgins.

Dans la foulée de ce très beau succès, il se prépare à la Coupe du monde de ski alpin 2010-2011, mais est malheureusement victime d'une grave blessure lors d'un entraînement en septembre. Atteint d'une déchirure du ligament croisé il ne peut donc participer à la Coupe du monde et aux championnats du monde 2011. Opération, rééducation, des embûches qui parsèment trop fréquemment le parcours des sportifs, mais sont autant de leçons à tirer. Cet hiver, Didier Défago reprend donc la compétition "comme un grand gamin qui découvre un nouveau jeu", a-t-il confié récemment au quotidien suisse La Tribune de Genève, pressé d'en découdre avec les hommes forts du moment, son compatriote Didier Cuche, et les autres Kostelic ou Ligety. Et s'ils ne courrent pas toujours dans la même discipline, comme chaque saison, le Morginois retrouvera, sur les compétitions, son "cousin" des Portes du Soleil, le Morzinois Cyprien Richard.