Location Champéry

Location Champéry hiver

Louer à Champéry en hiver

Le meilleur moyen pour venir à Champéry, c'est d'emprunter la ligne de chemin de fer Aigle-Ollon-Monthey. Voilà plus de cent ans que ce petit train serpente dans un superbe panorama. Après une traversée de la plaine du Rhône, la crémaillère s'attaque à la pente, côté Valais. Et tout au bout, vous arrivez à Champéry, accroché à la montagne, entre deux gigantesques paires de 'Dents', les Dents Blanches et les Dents du Midi.

Dans l'étroite rue principale de Champéry, les façades typiques se serrent contre les bâtiments historiques du 19ème siècle, comme l'hôtel National. Il s'en dégage une ambiance cosy, chaleureuse, conviviale, pimentée par de réelles découvertes gastronomiques et oenologiques dans les restaurants médaillés de la station.

En quelques minutes, le téléphérique vous transporte du centre du village vers le domaine skiable et vous voilà au coeur des Portes du Soleil. Amateurs de belles balades en pleine nature, pour revenir vers Champéry, lancez-vous sur la magnifique piste Ripaille-Grand Paradis: plus de 15 km de descente en pente douce, à la découverte des fermes typiques et de la faune locale.

Pour voir nos offres, consultez Location Champéry.

Location Champéry été

Louer à Champéry en été

Traverser la frontière dans les Portes du Soleil, c'est un peu comme traverser un miroir: une fois du côté suisse, tout est pareil... mais différent. On commande des 'déci' (décilitres) de vin, on s'installe aux terrasses estampillées Henniez (eau minérale suisse) et on profite du calme environnant.

A Champéry, même si l'ambiance estivale est très sportive, cette douceur de vivre est prégnante à chaque moment: que ce soit sur le plateau de Barme, au cœur d'un hameau digne de Heidi où petits et grands peuvent s'exercer à l'escalade; dans le BikePark.ch, paradis du VTT, avec ses 300 km de parcours balisés que chacun peut emprunter en fonction de son niveau ; ou au coeur du village, où petites boutiques et cafés appellent au bien-être.

Et même pour se cultiver, à Champéry, il suffit de flâner. En effet, le  Musée en plein air « Champéry 1830 » présente une rétrospective de la vie du village au XIXe siècle (vie politique et domestique, civilisation du foin, travail du bois, émigration, tourisme...), sous la forme d'une BD, dont les planches originales sont exposées dans la rue.